Les chiffres en 2015

tiroir-caisseUn petit tour du côté du box office. C’est l’heure du  verdict pour les  films qui ont attiré ou non le spectateur.

 

o-STAR-WARS-7-facebookLe ciné dans les « étoiles »

La  semaine du 16 au 22 décembre 2015 ne pouvait qu’être marquée par l’effet Star Wars, épisode 7 : le réveil de la force, une sage annoncée par une campagne promotionnelle hors normes. Sorti sur un nombre record de copies (1093), le film a réuni déjà 3 801 235 spectateurs. C’est le meilleur démarrage hebdomadaire de la franchise après l’épisode 3, La Revanche des Sith et ses 3 303 005 entrées.

Pour son retour annuel au cinéma, Jean-Pierre Bacri réalise un score honnête avec La Vie très privée de Monsieur Sim qui fait quelques 98 682 entrées pour 151 copies en circulation. Quand elle ose autre chose, Virginie Efira ne réussit pas, de son côté, à séduire large : Le Goût des merveilles ne fait que 92 682 entrées.

 

016306Quelques déceptions

Il est trop tôt pour analyser l’effet Stars War. La semaine du 9 au 15 décembre 2015 est surtout marquée par des déceptions. Celle de Belle et Sébastien : l’aventure continue qui ne cumule qu’à 301 180 entrées, hors avant-première, pour sa première semaine d’exploitation. Un démarrage mou eu égard au premier volet des aventures cinématographiques qui avait réuni 683 604 entrées pour la même période. Ron Howard manque à l’appel lui-aussi et son Seul sur l’océan, il est vrai longuet, ne réunit que 138 532 spectateurs. Effet Dujardin ? En tout cas, Un + Une permet à Lelouch de faire une belle première semaine avec 325 092 entrée, son plus beau score depuis Hommes, femmes, mode d’emploi en 1996.

Pas de vagues

Pour la semaine du  25 novembre au 1er décembre 2015, les audiences des films n’ont pas connu de bouleversement et Hunger Games – la révolte, partie 2 est toujours en tête devant Spectre 007 et la petite nouveauté, Le Voyage d’Arlo.,  qui cumule un bon 497 602 entrées. Strictly Criminal, marqué par la métamorphose de Johnny Depp  n’a réuni, malgré les bonnes critiques, que 185 014 entrées, ce qui est honorable mais sans plus. Enfin, en phase avec l’actualité, Les Cowboys, premier film du scénariste habituel de Jacques Audiard,  Thomas Bidegain, réunit 114 382 spectateurs.

hunger-games-la-revolte-partie-2-photo-557709171a79c« Hunger Games » sans surprise

Du 18 au 24 novembre 2015, c’est Hunger Games – la révolte, partie 2 qui fait la course en tête et rafle la pole position à 007 Spectre. Rien de miraculeux sous les soleil autrement. Même si Hermine cumule 324 441 spectateurs, Judd Apatow ne parvient plus à motiver les spectateurs et sa comédie Crazy Amy n‘a fait que 39 574 entrées. Quant à Macbeth, malgré l’image de Cannes, il ne fait que 41 081 entrées. La dernière déconvenue de la semaine, c’est Je suis un soldat qui ne cumule que 18 601 entrées. La métamorphose de Louise Bourgoin n’a pas suscité une grande curiosité.

L’effet Bataclan…

Difficile d’évaluer les entrées au cinéma après une telle tragédie. Les chiffres de fréquentation du 11 au 17 novembre 2015 témoigne de l’onde de choc des évènements, surtout avec la concentration de salles dans la région parisienne.  Avec 2 203 549 entrées., 007 Spectre demeure le meilleur démarrage de l’année 2015. Grosse déception pour Robert Guédiguian : son Histoire de fous ne cumule que 45 383 entrées et ne peut laisser envisager que 120 000 entrées au final. Même constat pour Les Anarchistes qui ne fait que 31 263 entrées, pas de quoi pavoiser pour Adèles Exarchopoulos. En revanche l’abonné des comédies romantiques, Patrick Bruel, ne manque pas le lancement de Ange et Gabrielle qui réunit quelques  254 124 entrées, un bon début.

BOX OFFICE

Trop tôt pour le grand Bond

586686Ce n’est pas durant la semaine du 4 au 10 novembre 2015 que l’on peut tirer le bilan du nouvel opus de James Bond. Cela dit avec 850 297 spectateurs d’entrée de jeu, 007 Spectre fait un record d’entrées pour la première journée. Pour l’instant les trois films en tête du box office sont Seul sur mars: Les Nouvelles Aventures d’Aladin et Lolo, le succès surprise de la comédie de Julie Delpy. A vif ! fonctionne mieux qu’aux Etats-Unis avec 217 940 spectateurs. Malgré les critiques plus qu’élogieuses, Le Monde de Saul ne réunit que 85 022 entrées, un score décevant même si le sujet est très dur. L’autre grosse déception, c’est Avril et le monde truqué qui ne cumule que 39 222 entrées. Un vrai flop !

Julie Delpy vous séduit

388359Bon début de la comédie de Julie Delpy : la semaine du  28 octobre au 3 novembre 2015, Lolo a déjà réuni quelques  443 169 entrées, en faisant le plus gros succès de la réalisatrice, et ce malgré des critiques pas toujours enthousiastes. En ces temps un peu tristounets, la comédie est toujours un produit d’appel, surtout quand elle affiche un casting solide, de Dany Boon à Karin Viard. En revanche, The Walk – Rêver plus haut est en chute libre dès la première semaine d’exploitation avec  seulement 97 261 entrées sur 463 copie. C’est la claque !

Mars attaque

Si Les Nouvelles Aventures d’Aladin continue de faire un sacré parcours du du 21 au 27 octobre 2015 – le film peut viser les 5 millions d’entrées-  Seul sur Mars connaît aussi un beau succès avec quelques 1 071 360 entrées ! En revanche Pan ne cartonne pas vraiment même si le film fonctionne correctement, mais 377 115 entrées en fin de vacances, cela ne permet pas d’envisager au film de faire un gros score. En revanche, Hotel Transylvanie 2 sort vainqueur des vacances avec 57% de fréquentation en plus et un total de 1 587 663 entrées.

L’effet Kev Adams

240831En pleine semaine des vacances,  du 14 au 20 octobre 2015, Les Nouvelles Aventures d’Aladin a commencé sur les chapeaux de roue avec 1 452 753 entrées. C’est le meilleur démarrage pour un film français cette année. Une nouvelle fois, Kev Adams prouve son pouvoir d’attraction, notamment chez les ados. Côté adultes, L’Homme irrationnel, de Woody Allen a trouvé ses marques avec un cumul de 354 687 entrées. Ce qui devrait lui permettre d’atteindre le million d’entrées.

Pas sorti du « Labyrinthe »
 Du 7 au 13 octobre 2015, Le Labyrinthe : la terre brûlée a pris un excellent départ  avec  1 190 062 spectateurs et c’est le huitième meilleur démarrage de l’année). Malgré son indéniable qualité, Sicario a bien commencé à Paris mais moins en région (100 304 entrées sur Paris mais seulement 178 566 sur la France). Avec 66 812 entrées cumulée pour un opus aussi ambitieux que Fatima, et porté par de très bonnes critiques, le film de Philippe Faucon pourrait atteindre le joli score de 200 000 entrées, ce qui serait très bon pour ce genre de film.

Une équipe qui gagne encore
C’est assez rare pour être signalé. Aucun des sept nouveautés de la semaine du 30 septembre au 6 octobre 2015 n’ont cartonné et c’est le trio de la semaine précédente qui reste sur le podium soit Everest, Marguerite et Prémonitions. Décevant pour Gilles Legrand, L’Odeur de la mandarine ne cumule que 71 477 entrées. C’est peu après Tu seras mon fils qui avait dépassé les 700 000 entrées. Même déception pur la scénariste d’Hippocrate (950 231 entrées) et de Le Nom des gens (822 812 entrées) : Baya Kasmi ne fait pas la différence avec sa première réalisation car Je suis à vous tout de suite ne réunit que  63 253 entrées.

everest_cine_region_1

Everest au sommet
Avec 313 160 spectateurs, Everest grimpe à la première place la semaine du 23 au 29 septembre 201, devant Marguerite qui continue une belle carrière. Du côté des nouveautés, et malgré Gérard Lanvin, Premiers crus ne cumule que 135 334 entrées avec un petit score à Paris. Quant à Louis Garrel, ses Deux amis font un piètre score : 45 992 entrées. Le début de l’automne est parfois cruel au cinéma…

Marg_D27-5433.jpg © Larry Horricks

Catherine Frot séduit

Bon démarrage pour le film avec Catherine Frot, du 16 au 22 septembre 2015 : Marguerite, de Xavier Giannoli,  fait une bonne première semaine avec  264 495 spectateurs cumulés dans les salles. Un résultat décevant en revanche pour Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E qui ne réunit que 156 797 entrées ! La polémique entourant Much Loved, et la censure au Maroc,  a sans doute poussé le film qui, fort de 77 921 entrées  cette semaine, pourrait atteindre les 200 000 spectateurs.

 

 Pas d’effet Pattinson

Du 9 au 15 septembre 2015, il n’y a pas eu d’évènements marquants sur le front des audiences au cinéma. Tout au plus, l’échec public du nouveau film avec Robert Pattinson. Malgré l’évocation du mythe James Dean, Life ne cumule que 31 580 entrée. Les choix audacieux de l’acteur depuis Twilight n’ont pas payé. Paolo Sorrentino s’en tire mieux avec Youth, un film qui démarre avec 137 377 entrée et qui pourrait atteindre 300 voire 400 000 spectateurs. Mais, on le sait, le mois de septembre est rarement palpitant côté entrées.

 

Dheepan_copyright-Paul-Arnaud-Why-Not-Productions_photo-06Audiard démarre en douceur

Si Mission : Impossible Roque Nation continue de tenir la corde du box-office du 26 août au 1er septembre, sans grande surprise, le nouveau film de Jacques Audiard, et Palme d’or au dernier Festival de Cannes, a commencé doucement sa carrière. Dheepan ne fait que seulement 212 472 entrées cumulées cette semaine quand Un prophète – qui n’avait pas non plus de têtes d’affiche – en avait fait, pour la même période, 333 422 entrées. Il est vrai, malgré se très grande qualité, le film aborde un thème qui n’est pas des plus drôles, surtout dans le contexte actuel. Cela dit, il serait dommage de passer à côté d’un tel film et d’un tel réalisateur. Quant à Amy, le doc sur la chanteuse morte dans la fleur de l’âge, a dépassé les 200 000 spectateurs, et devrait donc dépasser les 211 428 entrées de Sugar Man.

Une mission toujours possiblemissionimpossible0003

Mission : Impossible Roque Nation affiche toujours de solides entrées pour la semaine du 19 au 25 août après deux semaines d’exploitation et reste en tête avec un cumul de 1 880 448 spectateurs. Côté français, c’est Une Famille à louer qui fait une belle performance avec  303 670 entrées quand Antigang fait un démarrage honnête avec 93 422 entrées.  Petit début en revanche pour le film de Catherine Corsini, La Belle Saison et ses 120 311 entrées.

110138Bon début pour « Le Petit Prince »

Avec 641 055 spectateurs pour sa première semaine d’exploitation -la semaine du 29 juillet au 4 août – Le Petit Prince fait un très joli début. Un démarrage meilleur que celui de Monstres Academy et ses 587 446 entrées. Mais, détail  un peu inquiétant, ce sont les régions qui ont porté le film quand il ne faisait que 73 401 entrées sur Paris et il y a eu beaucoup d’avant premières qui sont comptabilisés dans ces chiffres. Cela dit, vacances aidant, le film pourrait atteindre normalement 1,5 millions de spectateurs. Flop en revanche pour Les Dossiers secrets du Vatican qui ne cumule que 75 080 entrées. Enfin à signaler le très beau score de Jurassic World qui a dépassé les 5 millions de spectateurs (5 005 573 entrées). C’est le premier film de l’année qui atteigne en France ce score.

Le bel été continue pour Les Minions

Ni La Rage au ventre, ni Pixels n’ont réussi à piquer la première place du podium aux Minions, la semaine du 22 au 28 juillet 2015. Avec seulement 307 415 entrées pour sa première semaine d’exploitation, Pixels n’est qu’en quatrième position et ne devrait pas, au final, dépasser le million  de spectateurs. Avec  233 016 entrées sur seulement 196 copies, La Rage au ventre fait une bonne performance et Jake Gyllenhaal confirme que ses choix sont salués par le public. S’il dépasse les 500 000 entrées, son nouveau film fera mieux que Raging Bull, autre film avec la boxe en toile de fond. Avec 111 186 spectateurs, Rémi Bezançon ne peut être que déçu des entrées de Nos Futurs. Si son nouveau film fait in fine 250 000 spectateurs, il pourra s’estimer heureux mais il sera loin, très loin des 1 211 280 entrées avec Le Premier Jour du reste de ta vie.

Ils sont Minions !

Du  8 au 14 juillet 2016, Les Minions ont fait la meilleure première semaine de l’année avec déjà 2 180 461 spectateurs (devant Fast & Furious 7 et Jurassic Park. Un nouveau succès pour Universal Pictures International France. Avec 40 529 spectateurs pour seulement vingt copies, Amy fait une très jolie performance aussi. En revanche Daddy Cool n’a pas trouvé son public avec 31 001 entrées sur 122 copies. Et ce, malgré la présence de Mark Ruffalo et Zoe Saldana, deux figures de l’écurie Marvel.

Les bonnes couleurs de juillet

Bon début d’été pour le cinéma la semaine du 1er au 7 juillet. La canicule a peut-être donné un coup de pouce et poussé 4 millions de spectateurs vers les salles obscures et climatisées.  A signaler, les beaux débuts de Les Profs 2 avec 1 180 383 entrées fait mieux que le  premier volet qui avait cumulé 1 037 269 entrées lors de sa première semaine d’exploitation. Quant à Jurassic World, le succès se confirme : ce sera le troisième film distribué par Universal à dépasser les 4 millions de spectateurs.

D’autres producteurs  font grise mine. Terminator : Genisys fait 666 495 entrées, ce qui est un score décevant pour un tel volet et avec une telle promotion. C’est le pire résultat pour la franchise. Le premier Terminator avait cumulé en 1985 quelques 3 055 355 entrées. Celui-ci ne devait pas dépasser le million de fidèles. Le plan séquence de Victoria n’a pas vraiment séduit, notamment en région et le film ne réunit que 37 214 spectateurs pour 106 copies.

Un mois de juin un peu mou

Malgré la fête du cinéma, les entrées du 24 au 30 juin 2015 n’ont pas fait des miracles. Jurassic World continue la course en tête du nombre de spectateurs et c’est le cinéma qui fait flipper qui a a gagné les faveurs d’un public jeune : Unfriended a réuni 141 546 spectateurs sur 131 copies quand Poltergeist rassemble 177 233 mais sur 258 copies. En 1977, Un moment d’égarement ,de Claude Berri avait fait 911 534 entrées. Le remake signé François Richet cumule 303 270 entrées pour sa première semaine d’exploitation. Pas mal mais cette nouvelle version aura du mal à dépasser en entrées l’original.

Le duo Depardieu-Huppert n’a pas vraiment touché

Belle course en tête de Jurassic World qui reste en tête des entrées du 17 au  23 juin 2015. Bon démarrage pour Vice-Versa qui cumule avec un beau 787 437 téléspectateurs. Franc échec en revanche pour La Bataille de la montagne du tigre qui, malgré 110 copies, ne cumule que 20 114 entrées.

Côté français, et malgré une bonne critique et une promotion solide, Valley of Love, de Guillaume Nicloux, avec les retrouvailles à l’écran d’Isabelle Huppert et de Gérard Depardieu, ne fait que 79 429 spectateurs. Même si la fête du cinéma va le doper, le film ne connaîtra pas un succès important. Avec 81059 entrées, Mustang fait un démarrage honnête, compte-tenu du thème du film.

Des dinosaures en forme

Du 10 au 16 juin 2015, Jurassic World a marqué le box-office et fait avec 2 087 959 spectateurs,  le deuxième meilleur démarrage hebdomadaire de l’année après Fast & Furious 7.

402283Avec 147 598 spectateurs, Bruno Podalydes et son Comme un avion fait un début honorable mais sans provoquer une onde de choc. Mais la critique et le bouche-à-oreille n’ont pas fini de jouer pour le film sans doute. Malgré la polémique, Un français, de Diastème, fait 31 574 entrées, un score discret. En revanche, La Loi du marché continue sa course en tête avec 8% de fréquentation en plus et dépasse  les 700 000 spectateurs (742 262 spectateurs).

Les films de potes à la peine

Très mauvaise semaine pour les entrées en salle du 3 au 9 juin. Les mois de juin sont meurtriers avec seulement 1 367 957 cette semaine. Les films de copains commencent à gonfler leur monde. Après Le Talent de mes mais, qui n’a pas dépassé les 100 000 spectateurs, On voulait tout casser, avec Kad Merad, ne fait que 80 609 entrées tandis que Qui c’est les plus forts, de Charlotte de Turckheim ne cumule que 77 422 spectateurs. Côté étranger, Loin de la foule déchaînée n’a pas bouleversé les foules et ne ne cumule que 51 025 entrées. Quant à Al Pacino, il n’a pas réussi à réunir plus de 15 328 spectateurs autour de Manglehorn. David Gordon Green n’a pas réussi à renouveler le succès qu’il avait connu avec Joe, marquant le retour de Nicolas Cage.

 

545103Petite forme mais pas catastrophique

 Voilà les tendances du 27 mai au 2 juin, une semaine sans beaucoup de sorties au cinéma. Et avec seulement 2 millions d’entrées dans les salles.  Avec 471 962 entrées, San Andreas prend la première place de la semain, un bon résultat pour un film-catastrophe. Les costauds ne font pas toujours recette : la preuve avec Arnold Schwarzenegger qui ne permet pas à Maggie de décoller avec juste 58 111 spectateurs. Malgré l’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs à Cannes et une critique très élogieuse, L’Ombre des femmes fait un petit score de 30 491 entrées. En revanche, La Loi du marché et le Prix d’interprétation à l’excellent Vincent Lindon continue son effet avec plus 3 % de fréquentation et ses 473 119 spectateurs après deux semaines d’exploitation. Le million d’entrées ne paraît plus impossible pour ce film. Comme quoi, on peut faire un film social, grave et dur, sans faire fuir le spectateur. Rassurant, non ?

L’Après Cannes

142062Après le palmarès du Festival de Cannes, et une quinzaine animée sur la Croisette, la compétition se poursuit au box office. Voilà la tendance de la semaine du 20 au 26 mai 2015. La Tête haute, le film d’ouverture du festival, cumule un bon score avec 425 127 entrées en salles sur un sujet de société plutôt rude. Après huit jours d’exploitation, La Loi du marché réunit déjà quelques 247 894 entrées et le prix d’interprétation de l’excellent Vincent Lindon doit favoriser encore les entrées. Quant à Mad Max : Fury Road, il tient ses promesses avec déjà près d’1,5 millions de spectateurs.

 

Avant Cannes

BOX OFFICE

 

Avengers, l’ère d’Ultron continue la course en tête du box-office quand Fast & Furious 7 continue de bien figurer dans les meilleurs entrées de la semaine du 29 avril au 5 mai. Pas vue par la critique, et donc pas vraiment chroniquée, Connasse, prince sdes cœurs réunit 509 815 spectateurs sur 312 copies, ce qui devrait lui permettre au final de dépasser le million et demi de spectateurs. L’envie de s’amuser est bien présente avec le score honnête – 260250 entrées – de la bonne vieille histoire de pote, donc toujours un peu mysogine, Nos Femmes. Avec 92 635 spectateurs, Le Labyrinthe du silence, malgré son sujet austère (le procès des criminels nazis en Allemagne dans les années 60) fait un démarrage solide et ses 92 635 spectateurs devrait lui permettre d’approcher, voire dépasser, les 300 000 entrées. Toujours fidèle aux bons chiffres, Taxi Téhéran cumule déjà 393 522 spectateurs. Ceux qui défendent la liberté d’expression et ne sont pas encore allés le voir savent ce qu’il faut faire…

 

BOX OFFICE

« Avengers » en tête 

 Avengers, l’ère d’Ultron prend la tête du top de la semaine du 22 au 28 avril avec  1 926 049 entrées. C’est le troisième meilleur démarrage de 2015 derrière 50 nuances de Grey (2 081 638 entrées) et Fast & Furious 7 (2518058 entrées). Mauvais départ en revanche pour Good Kill avec Ethan Hawke qui ne rassemble que 56 489 spectateurs. Idem pour Caprice avec seulement 64 046 spectateurs qui ne permettra pas au film d’atteindre les 200 000 spectateurs. Même mauvais score pour Wim Wnders : son Every Thing Will Be Fine n’a cumulé que 32 241 entrées cette semaine.

 

BOX OFFICE

Jafar Panahi  : un bon point contre la censure 

Avec Taxi Téhéran, le cinéaste iranien victime du pouvoir politique dans son pays a réussi à se faire entendre de belle façon. Du 8 Du 15 au 21 avril, son film où il se met en scène dans la peau d’un chauffeur de taxi en filmant clandestinement le quotidien iranien a réuni quelques 151 267 entrées sur 140 copies. Une belle performance pour un tel « document ». Ours d’or au dernier festival de Berlin, son film devrait atteindre ainsi les 400 000 entrées. Dans un tout autre registre, En équilibre, avec Cécile de France et l’excellent Albert Dupontel, fait un bon démarrage avec 171 786 entrées sur 232 copies. Quant aux débuts de Russel Crowe devant la caméra, ils ne font pas des étincelles : La Promesse de l’aube ne fait que 56 523 entrée.

 

BOX OFFICE

 

 Jamel en douce !

Du 8 au 14 avril 2015,Fast & Furious 7 reste en tête du box office malgré une baisse notable des entrées. Très attendu, et très vanté par un marketing solide, le film de Jamel Debbouze, Pourquoi j’ai pas mangé mon père n’a réuni que 656 119 entrées. Il n’a plus qu’à espérer que la première vague des vacanciers n’aient pas un temps trop clément et qu’ils filent au cinéma en famille. Christina Hendricks était à l’affiche de deux films. Dark Places, de Gilles Paquet-brenner réunit 110 246 entrées et Lost River, le film audacieux, de Ryan Gosling cumule 69 744 spectateurs sur 79 copies seulement. A suivre donc…

Vroum, vroum !

BOX OFFICE

Du 1er au 7 avril 2015, c’est Fast & Furious 7 qui décroche la timbale et fait un carton au box office avec plus de 2 millions de spectateurs. Shaun le mouton ne réussit pas, malgré sa qualité, a dépasser les 314 419 entrées. Reste à savoir si les vacances de Pâques pourront renverser la tendance. Avec 140 593 spectateurs sur 165 copies, Le Journal d’une femme de chambre fait un score tout à fait honorable d’autant plus que le film de Benoît Jacquot s’adresse à un public plus âgé.

Les contes sont bons

BOX OFFICE BOX OFFICE Du 25 au 31 mars 2015, Cendrillon a pris largement la tête des entrées avec 636 418 entrées cumulées. Devant Divergente : l’Insurrection.  De quoi espérer pour cette production Disney finir son parcours autour des 2 millions d’entrées. La troisième place est pour Will Smith et la belle Margot Robbie dans Diversion mais qui ne fait pas un score canon, loin de là, avec
371 490 entrées pour sa première semaine d’exploitation.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s