LA VIE DE LOU ANDREAS-SALOMÉ

Katharina Lorenz campe dans Lou Andreas-Salomé cette figure intellectuelle européenne qui fut la muse de Nietzsche et Rilke. Un film qui sort le 31 mai.

Premier long-métrage de Cordula Kablitz-Post, ce film nous fait découvrir la vie de Lou Andreas-Salomé, une figure de la vie intellectuelle et de l’avant-garde européenne. Adolescente, Cordula Kablitz-Post a découvert la biographie de l’auteure, philosophe et psychanalyste et est tombée sous le charme: « En lisant ce livre, j’ai été très surprise et à la fois impressionnée qu’une femme ait pu être autant éprise de liberté et vivre de façon autonome déjà à cette époque. »  Il a fallu ensuite un patient travail pour mener à maturation son scénario.

Au départ, elle pensait à un documentaire mais a dû changer de direction devant le peu de documents historiques sur cette figure intellectuelle marquante (photo ci-contre) qui naquit en 1861 à Saint-Pétersbourg. « Bien qu’elle ne soit morte qu’en 1937, il n’existe aucune interview d’elle, sa voix est introuvable », souligne Cordula Kablitz-Post.

Ce film a le mérite de redonner sa place à cette femme qui vécut recluse pendant la période nazie car elle était d’origine juive. Et à une figure incontournable de la scène intellectuelle européenne à laquelle Nietzsche fut si attaché et qui écrivit : « De quelles étoiles sommes-nous tombés pour nous rencontrer ? » Un personnage fort pour Katharina Lorenz qui doit redonner vie à une femme libre et qui n’a cessé de voyager tout au long de son existence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s