Cannes 2017 : Et Godard arriva…

Et voilà la France en compétition avec Le Redoutable, de Michel Hazanavicius. Il s’attaque à un mythe du cinéma : Jean-Luc Godard.

Après le triomphe de The Artist et le bide de Search, Michel Hazanavicius change de registre en adaptant du roman Un an après, d’Anne Wiazemsky, qui est campée par Stacy Martin. Dans ce livre, on plonge dans le Paris de 1967. Jean Luc Godard tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de vingt ans sa cadette. Ils sont heureux et ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean Luc une remise en question profonde. Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Godard le transforme profondément…

C’est un Louis Garrel métamorphosé qui joue le rôle du cinéaste fasciné par le maoïsme. On découvrira ce film en salle le 13 septembre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s