MASSILIA À L’ABORDAGE !

MASSILIA SOUND SYSTEM LE FILM – de Christian Philibert – 1h 38min

Avec tous les membres du groupe

Sortie : mercredi 5 avril 2017

Je vote : 3 sur 5

Le pitch ?

Comment un groupe indépendant, né il y a trente ans, grand absent de la scène médiatique, continue t-il de remplir les salles et les festivals ? Pourquoi ce groupe hors système, qui a largement participé à l’éclosion du mouvement Hip Hop et Reggae en France, est-il devenu un phénomène populaire ? Christian Philibert a suivi pendant plus d’un an, sur scène et dans les coulisses, les membres du Massilia Sound System et leur public de fidèles.

Ce qui touche dans ce film ?

Plus d’un simple film sur un groupe musical né dans les quartiers populaires de Marseille, ce documentaire musical est un hymne à la vie et à la liberté de créer. Le réalisateur Christian Philibert avait 20 ans quand il a découvert ce groupe et il est tombé sous le charme d’une musique qui « parlait de chez nous. » Il ajoute : « Ma rencontre avec le groupe phocéen était inéluctable. Entre l’esprit d’Espigoule et celui du groupe marseillais, il n’y a qu’un pas; gaieté, fraternité et convivialité règnent sans partage sur nos univers respectifs. Comme les concerts de Massilia, mes films sont devenus le support d’événements festifs. Ils participent également à rajeunir le folklore, à créer du mythe, du lien social. Comme Massilia, je suis porté par un désir de libérer la parole, de bousculer les tabous, de refuser l’uniformité, le formatage. Comme eux je lutte chaque jour pour acquérir une vraie indépendance. Comme eux, j’ai toujours défendu l’idée de rester et de travailler dans ma région d’origine. »

A travers ce portrait d’un groupe boudé par les médias en tournée sur les routes du sud, le cinéaste signe aussi (et surtout) un savoureux portrait de cette culture occitane et de la défense de certaines valeurs qui n’ont rien à voir avec une célébration banale des cultures d’antan. Car la bande de Massilia Sound System – que l’on sent encore émue au souvenir de celui qui est parti en 2008, Lux, emporté par un cancer à 47 ans – n’a pas sa langue dans sa poche quand il s’agit de défendre la liberté, le partage et le métissage.  Et que ses membres le disent avec un parler qui sonne bien. De plus,  chaque membre du groupe sait aussi mener une carrière en solo pour explorer d’autres univers musicaux comme le prouve l’aventure réussie de Moussu T et lei Jovents, le groupe de Tatou par exemple. Et ces parcours en solo viennent enrichir l’entreprise commune.

Produit de 100 000 influences en ce bord de la Méditerranée, le Massilia Sound System ne doit son succès qu’à lui-même et à son énergie… anisée. Et ce film en son hommage déborde d’un optimisme tonique mais pas béat. En prouvant que chanson et politique offrent parfois un savoureux mariage de déraison… loin des mélodies à la mode qui parlent des petits riens sentimentaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s