LE VIEIL HOMME ET L’AMER

M. OVE, de Hannes Holmes – 1h56

Avec Rolf Lassgārd, Bahar Pars, Ida Engvoll

Sortie : mercredi 14 septembre 2016

Je vote : 3 sur 5

mr-ove-photo-2-tre-vn%cc%83nner-produktion-abLe pitch ?

Depuis le décès de sa femme et son licenciement, Ove, 59 ans,  se sent vieux et terriblement inutile. À longueur de journée, il erre dans sa maison comme une âme en peine. Pour s’occuper, il multiplie les rondes de sécurité dans sa copropriété et harcèle ses voisins pour le moindre manquement au règlement intérieur… Grincheux et dépressif, Ove n’attend plus qu’une seule chose de la vie : la mort !
Il décide donc d’en finir… mais ses tentatives de suicide échouent lamentablement. La situation se corse lorsque de nouveaux voisins emménagent, affreusement sympathiques : Parvaneh, une jeune Iranienne, son mari et leurs charmants enfants.

mr-ove-photo-4-tre-vn%cc%83nner-produktion-abPourquoi aller voir ce film ?

Il y a un truc réjouissant chez le vieux grincheux campé haut la main par Rolf Lassgård qui promène sa haute silhouette et ses airs grognons tout au long de ces aventures loufoques et tendres.

Joliment adapté d’un roman, cette histoire, construite sur un jeu de flash-back, dit, sous une forme légère, bien des choses sur notre société : le chômage, la solitude, le mr-ove-photo-5-tre-vn%cc%83nner-produktion-abvoisinage, le deuil… Commentaires du cinéaste : « Si j’insiste volontiers sur l’aspect dramatique du récit, le regard décalé de Ove, resté dans son XXème siècle, ne manque pas d’apporter une touche comique. Son amitié avec sa voisine, Parvaneh, se renforce au fil du récit : on peut voir Ove se rapprocher de la famille et des petites, qui finissent par l’appeler «grand- père». Les flashbacks permettent de se plonger dans l’histoire d’amour entre Ove et Sonja. On notera des références aux films « Ma vie de chien » et « Forrest Gump », ou encore « Monsieur Schmidt » et « Pour le pire et pour le meilleur ». C’est une histoire conçue pour toucher le cœur du spectateur par sa bonne humeur joyeuse comme par sa gravité. C’est le récit d’une existence, un voyage entre le rire et les larmes, simple comme la vie elle-même.« 

Finalement, les aventures du vieux M. Ove sont prétexte à offrir un récit bourré d’optimisme où, derrière les coups de gueule, du vieil homme amer, il est surtout question d’ouverture aux autres, de tolérance. Un rôle qui a valu un Guldbagge mérité (l’équivalent de l’Oscar ou du César en Suède) à Rolf Lassgård. Et une histoire qui offre aussi quelques jolies personnages féminins qui apportent une vraie touche de joie de vivre dans l’aventure.

Sous l’apparente simplicité du scénario, et une mise en scène sans aspérités, ce film offre une sympathique bouffée d’oxygène. Et quelques séquences réjouissantes pour les amateurs d’humour noir. Et il y a quelque chose de vraiment revigorant à suivre les péripéties de ce Mister catastrophe.

mr-ove-photo-1-tre-vn%cc%83nner-produktion-ab

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s