UNE FAMILLE PAS COMME LES AUTRES

PAULINE S’ARRACHE, d’Emile Brisavoine – 1h28

Avec Pauline Lloret-Besson

Sortie : mercredi 23 décembre 2015

Je vote : 3 sur 5

012378Quezako ?

Tout commence comme un conte de fées  dans ce portrait de famille : il y a une reine, un roi et leurs beaux enfants, Pauline, Anaïs et Guillaume. Mais, en fait, c’est un peu plus compliqué…
Et alors ?
Au départ, Emilie Brisavoine voulait tourner ce film pour aider sa demi-sœur à traverser une période d’adolescence difficile. En utilisant une dizaine d’appareil – de la caméra à l’Iphone- elle a donc quatre ans durant emmagasiné une impressionnante quantité de matériel. Confidences : Je filmais par intermittence, parfois beaucoup pendant deux semaines et parfois rien pendant deux mois ». Il a fallu les réactions d’amis, étonnés devant un tel objet cinématographique, pour que la cinéaste en herbe se lance, trouve un producteur et finisse par sortir son film, présenté dans la sélection ACID au dernier festival de Cannes.

253761Au final, Emilie Brisavoine révèle tout un pan de l’histoire familiale dans un récit où surgit sa mère, une ancienne reine de la nuit, et ce beau-père pas banal , graphiste free lance et 256417maquilleur, qui adore se travestir et multiplie les apparitions costumées. Une étrange famille dont la mère donne une clé au gré de ces séquences loufoques : « On s’aime mal mais on s’aime fort. »

Le film peut déranger, dérouter aussi mais il touche à quelque chose de fort et d’intime. C’est un vrai objet original et une histoire qui a sa petite musique. A découvrir si l’on veut sortir un peu du cinéma psychologique à la française…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s