UN JOURNALISTE MANIPULÉ

LES AMITIÉS INVISIBLES, de Christoph Hockhäusler – 1h52

Avec Floran David Fitz, Lilieth Stangenberg

Sortie : mercredi 18 novembre 2015

Je vote : 4 sur 5

327843Quezako ?

Reporter d’un grand hebdomadaire allemand, Fabian enquête sur un scandale lié au contournement des réglementations dans la gestion des déchets toxique. Avec une jeune stagiaire qui lui a été imposée, il découvre une collusion d’intérêt entre gouvernement, armée et consortiums industriels. Mais, un  groupe de puissants lobbyistes et de conseillers politiques tentent de mener les journalistes sur une  piste fausse…

Et alors ?

310464Présenté en avant-première du Festival du cinéma allemand de Paris (qui s’est tenu du 7 au 13 octobre), ce film permet de découvrir un autre visage d’un réalisateur  marquant du nouveau cinéma allemand : Christoph Hochhäusler. Il  a mis longtemps à terminer le scénario dont le « héros » est un journaliste. Il explique : “Un journaliste est quelqu’un que l’on peut comparer à un détective, avec lui on peut naviguer d’un milieu social à un autre parce que lui-même n’appartient pas à une classe sociale définie; cela fait partie de son job de travailler dans tous les milieux sociaux, donc pour moi, d’un point de vue dramatique, c’est très intéressant d’utiliser un journaliste comme outil de la narration. »

Par un montage nerveux et un mélange de plusieurs séquences – au cœur de la rédaction, sur le terrain comme dans une salle de jeux clandestine où le journaliste flambe à tout va – le réalisateur nous embarque dans un polar tortueux à souhait où les manipulateurs de la politique jouent à merveille sur Internet pour  planter des enquêteurs trop entreprenants.

Christoph Hochhäusler décrit très finement l’atmosphère d’une grande rédaction avec ses amitiés, ses pressions… “Ce qui m’intéresse c’est de décrire le présent, pas seulement à travers des histoires privées mais aussi avec des histoires sur les institutions et les façons modernes de travailler. Aujourd’hui les médias jouent un rôle central dans chaque business, tout est question de relations publiques, il y a peu de travail qui puisse se passer des médias et à la fin les médias eux même sont dépassés”, raconte Christoph Hochhäusler.

368649

Un film prenant dont les conclusions ne sont pas vraiment optimistes mais qui décrit fort bien l’atmosphère des communicants modernes. Même si c’est parfois glaçant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s