UNE TERRIBLE CHASSE À… LA FEMME

CATCH ME DADDY, de Daniel Wolfe – 1h27

avec Sameena Jabeen Ahmed, Conor McCarrron et Anwar Hussain

Sortie : mercredi 7 octobre 2015

Je vote : 3 sur 5

CATCHMEDADDY-2Quezako  ?

Laïla, jeune fille d’origine pakistanaise et son ami Aaron, jeune anglais, veulent échapper à une véritable chasse à l’homme lancée contre eux. Poursuivis dans les contrées austères du Yorkshire, ils vont tout faire pour tenter de sauver leurs vies…

Convaincant ?

Connu pour avoir signé le  clip de The Shoes, Time to Dance, qui met en scène Jake Gyllenhaal, Tom Wolfe passe à la réalisation avec ce premier film, dont il a signé le scénario avec son frère Matthew. Une histoire qui a été inspirée par un fait-divers découvert dans la presse relatant un CATCHMEDADDY-3crime « d’honneur » perpétré dans la communauté pakistanaise et dont la victime était le petit ami occidental d’une jeune fille.  Et Tom Wolfe a voulu signer une espèce de western moderne comme il le souligne : « J’aime les films de genre. J’apprécie particulièrement le nouvel Hollywood et la nouvelle vague américaine. J’ai juste voulu faire un film très simple comme un western, avec des gars qui traversent la ville pour retrouver une fille. Je suis réticent à l’idée d’utiliser le terme « chasseur de prime » parce que la presse utilise ce terme sans arrêt (…). Mais d’une certaine façon c’est ce qu’ils sont. Nous voulions faire un western d’aujourd’hui avec le Yorkshire en toile de fond ; de grands espaces et de vrais visages. »

Une mission bien remplie dans la première partie notamment par l’utilisation adéquate des décors sans âme de la ville de Todmorden,  à l’ouest du comté du Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre et dans la région du Rossendale au nord-ouest du pays et dans le sud du Lancashire. L’histoire est aussi servie par la comédienne débutant – elle était coach sportif – dénichée par le cinéaste dans un clip, Sameena Jabeen Ahmed, et qui a récupéré le rôle après une audition particulière. Elle raconte : « Je suis rentrée et il y avait un billard, ils m’ont demandé si je pouvais jouer. J’ai dit oui. Mais j’ai pensé que ce serait peut-être mieux si je disais que non. Quand ils m’ont vu ils ont compris que je blaguais. C’était quelque chose. Daniel n’a vraiment pas le même sens de l’humour. Je pense qu’ils étaient surpris que je sache jouer parce qu’aucune des autres filles ne savaient. »

CATCHMEDADDY-1Moins convaincant

Malheureusement, ce premier film n’échappe pas à certaines caricatures et à des dialogues ponctuées de jurons très attendus de la bande de petites frappes qui pourchassent le couple. De même, si le film touche à ses fins par le souci de réalisme, il ne parvient pas à vraiment étonner dans des scènes plus décalées, voire oniriques dont la symbolique manque parfois de surprise. Ainsi avec le plan du rapace qui s’attaque à un poussin. Et la surenchère de violence – le film est interdit au moins de 12 ans – n’apporte rien de plus à cette  histoire, forte sur le papier,  d’un monde de mâles motivés par la haine de la femme et de sa liberté.

Ce sont les limites d’un scénario qui ne manque pas d’originalité et aurait mérité une mise en scène plus tenue et parfois moins brouillonne…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s