CÉLINE SALLETTE DANS UNE TRADÉGIE AMOUREUSE

LES ROIS DU MONDE (CASTELJALOUX) , de Laurent Laffargue – 1h40

avec Sergi López, Céline Sallette, Eric Cantona, Romane Bohringer, Guillaume Gouix

Sortie : mercredi 23 septembre 2015

Je vote : 3 sur 5

165466Quezako  ?

A Casteljaloux, un village du Sud-Ouest de la France, entre amitié, ivresse et plaisir du verbe, les hommes sont les rois du monde. Quand Jeannot sort de prison, il veut reconquérir Chantal, l’amour de sa vie. En son absence,  cette jeune femme solaire s’est installée avec le boucher du village. La tragédie aux allures de western ne peut que jaillir…

166403Et alors ?

Il y a de la corrida humaine dans ce drame de l’amour où une jeune femme est l’objet de tension entre deux mecs costauds et que l’homme de théâtre Laurent Laffargue a tiré de sa pièce « Casteljaloux », montée en 2010 et inspirée de son enfance passée dans cette ville du Lot-et-Garonne et de certains de ses habitants. « J’ai choisi le terrain de l’autofiction car j’ai toujours pensé que, pour un premier film, je devais parler d’évènements, de gens, de sentiments et de lieux qui me soient proches. » Par un certain nombre de séquences – la visite des huissiers chez Jeannot, la scène de la rose.. – Laurent Laffargue réussit la transposition de la scène à l’écran pour un film qui ne se réduit pas à un choc des dialogues. Et sa mise en scène – au demeurant classique – joue bien sur l’affrontement du rouge et du jaune qui donne à ce drame des allures de corrida.

162965

La réussite du film repose beaucoup sur la direction d’acteurs et le trio de tête. Compagne du réalisateur à la ville, Céline Sallette incarne avec finesse cette jeune femme objet de toutes les convoitises et qui essaie de retarder le drame. Pour le duo, Laurent Laffargue a opté pour un choc de physiques qui fonctionne parfaitement à l’écran. Commentaires du cinéaste :  » Pour incarner Jacky, j’avais besoin d’une armoire à glace. Car, le physique tient un rôle essentiel dans ce personnage qui va se frotter sans cesse à Jeannot. Et l’idée d’Eric m’est venue de sa ressemblance avec Sergi. Le choisir me permettait d’exprimer cette continuité dans les choix amoureux de Chantal. »

Quant à Sergi López, tour à tour amoureux perdu et être dévoré par des bouffées de violence, il signe un numéro tout à fait réussi, se mettant à nu devant la caméra. Du bar du coin à la fête de village, ce drame  ne peut que toucher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s